Postes pour Tag:télétravail

Buro’nomade s’engage pour un avenir meilleur !  23

Les épisodes de pollution en région Ile-de-France se succèdent. Or, nous sommes surpris de constater que le sujet du télétravail et des tiers-lieux est complètement occulté du débat politique. C’est incompréhensible !

Le développement de ces nouvelles formes de travail est une solution évidente, ayant l’avantage d’être peu chère et facile à mettre en place. Si comme nous, vous êtes non résignés et convaincus que la limitation de la pollution passe aussi par une réduction des flux domicile-travail, alors signez la pétition : notre planète en dépend, notre avenir et notre santé également !

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/soutenez-le-t%C3%A9l%C3%A9travail-pour-lutter-contre-la-pollution-2

Les chiffres de l’enquête ENS Cachan/CDC sont édifiants http://bit.ly/1scU1WL

 

Pollution de Paris

Pollution de Paris

Le télétravail continue à s’étendre  1

Le télétravail, ce n’est pas que pour les métiers de la communication et de l’Internet.
Une boucherie fait passer 10% de ses salariés en télétravail pour améliorer la flexibilité et leur bien-être.

« Traditionnellement, les opérateurs se rendaient dans les locaux à 4h du matin pour saisir les commandes passées après leur départ du bureau, puis retournaient chez eux, pour revenir travailler à 9h. Ces doubles trajets étaient facteurs de danger sur la route, mais aussi de troubles du sommeil, de stress, augmentant ainsi la pénibilité du travail et détériorant l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle. »

 

Pollution et circulation alternée: la parade est déjà là !  3

Les automobilistes dont la voiture a une immatriculation paire ne peuvent pas circuler.

Il faut trouver une parade : covoiturage, télétravail ou transports en commun.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140317.OBS9998/pollution-les-voitures-dotees-de-plaques-impaires-peuvent-circuler.html

 

Les 3 questions de Bureaux à partager.com  1

A LA UNE / PUBLIÉ LE 14 MARS 2014 PAR MARIE

3 questions à Délia Querbouet de Buro’nomade

Racontez-nous votre parcours professionnel
Je suis passée successivement du statut de cadre-salariée dans un groupe d’immobilier social, à celui de bénévole en Inde et Afrique de l’ouest sur un parcours solidaire d’un an (www.deliaparcours.fr). De retour en France, j’ai choisi de m’appuyer sur mes valeurs humaines fortes pour bâtir une structure de partage autour du bien-être au travail.

Pourquoi avoir créé Buro’nomade ?
Buro’nomade est née d’une vision humaniste de ses trois cofondateurs, et des chiffres alarmants liés au flux domicile-travail en Ile de France.

Chez Buro’nomade, nous faisons le pari qu’une partie de la population des territoires de 1ère et 2ème couronne parisienne peut travailler près de son domicile, dans des espaces professionnels, une ou deux journées par semaine.

Notre richesse est d’offrir également une solution aux besoins de flexibilité des entrepreneurs et entreprises, avec un espace accessible par badge 24/24 et 7/7. De plus, chacun est libre de choisir un contrat annuel ou mensuel, et même un volume d’heures prépayés !

La fluidité du lieu est unique : la zone de convivialité à l’entrée du site, donne accès à une zone de plus en plus confidentielle pour la satisfaction de tous. L’espace est lumineux, vitré sur ses quatre faces, et dispose de salles de réunions équipées en visioconférence.

Avez-vous une anecdote à nous raconter sur la vie chez Buro’nomade ?
Je suis agréablement surprise des idées créatives issues du lieu. A titre d’exemples, une photographe a pu lancer son activité de photos corporate car enfin elle a trouvé un lieu cocooning, énergisant et apaisant. C’est la rencontre de ces personnes qui insuffle la joie et le bonheur de créer des lieux de vie professionnelle.

L’article en intégral ici

 

christine soudandélia