Postes pour Tag:coworking

« Votre bureau demain  » – Les Echos  14

Une expérimentation inédite pour étudier les pratiques de télétravail et de coworking

SERIE D’ETE « Votre bureau demain  » (3/7). Sous l’impulsion de la flexibilité, de la mobilité et de la montée en puissance du télétravail, est né le besoin d’espaces de travail alternatifs. Pour analyser l’impact de ce nouveau cadre sur les comportements des collaborateurs ponctuellement « exfiltrés » de l’entreprise, LBMG Worklabs a lancé un test grandeur nature intitulé « Quel bureau demain ? ».

Sous l’impulsion de la flexibilité, de la mobilité et de la montée en puissance du télétravail, est né le besoin d’espaces de travail alternatifs qui viennent bousculer le traditionnel « métro-boulot-dodo ». Pour analyser l’impact de ce nouveau cadre sur les comportements des collaborateurs ponctuellement « exfiltrés » de l’entreprise, LBMG Worklabs a lancé un test grandeur nature intitulé « Quel bureau demain ? ». Explications.

Ce n’est pas une mode mais une réelle tendance : l’entreprise se dématérialise et le collaborateur se nomadise. Bien qu’elle se révèle « en retard », en regard de ses voisins européens, la France compte plus de 4 millions d’individus (17 % de la population active) qui travaillent, plus d’une fois par semaine, hors les murs de l’entreprise : au domicile ou dans des bureaux partagés.

En réponse à cette profonde mutation, les espaces collaboratifs connaissent une croissance exponentielle : pas loin de 200 « tiers-lieux de travail » (télécentres, coworking, centres d’affaires…) ont vu le jour, dans l’Hexagone, en seulement trois ans. Si la flexibilité et le télétravail des salariés expliquent en partie ces bouleversements, il faut également prendre en compte la croissance du nombre de travailleurs indépendants (en effet, les collaborateurs d’entreprises ne représentent que 6 % des utilisateurs de ces nouveaux espaces de travail).

3 grands axes d’étude

C’est pour prendre connaissance des profils et des habitudes de ces employés nomades, et pour analyser les pratiques et les comportements dans le cadre du travail « délocalisé » du bureau traditionnel, qu’a été lancée (le 1er mai dernier) une expérimentation inédite en France. Initié par le cabinet LBMG Worklabs, en partenariat avec le centre Michel Serres, le programme « Quel bureau demain ? »* consiste à étudier, huit mois durant, l’utilisation de ces nouveaux espaces de travail par des salariés d’entreprises.

Concrètement ? « Une centaine de collaborateurs volontaires, basés en Île-de-France, et issus de grandes entreprises françaises (par exemple AOS, Schneider Electric…), participent à ce test grandeur nature », explique Baptiste Broughton, directeur associé de LBMG Worklabs. L’étude porte sur 3 grands axes, pour mesurer les impacts concrets de ces nouveaux modes de travail. Du point du vue du salarié : qualité de vie, équilibre vie professionnelle et privée, temps de transport, productivité… Du point de l’entreprise : organisation du travail, adaptation du management, coûts et bénéfices associés… Du point de vue des territoires : attractivité, retombées économiques et sociales, aménagement de coworking…

(*) « Quel bureau demain ? » : initié par LBMG Worklabs, en partenariat avec le centre Michel Serres, et cofinancé par la région Île-de-France et BPI France.

 

Cinq typologies de tiers-lieux de travail

- Le business lounge : le plus souvent nichés au sein d’un hôtel, ces espaces feutrés offrent des services annexes (connectique, café…) et sont plébiscités pour les rendez-vous d’affaires.

 

- Le café wifi : lovés dans des coffee shops, bistrots ou restos, les cafés wifi (avec prises électriques et connexion wifi) sont les nouveaux lieux de prédilection des collaborateurs nomades.

 

- L’espace de coworking : de plus en plus nombreux en milieu urbain, ces bureaux partagés offrent la flexibilité et, surtout, la convivialité chère aux télétravailleurs qui manquent d’espace (et d’échange humain) à leur domicile.

 

- Le télécentre : généralement situés en zone rurale ou périurbaine, ces bureaux de proximité permettent de réduire les déplacements des salariés.

 

- Le centre d’affaires : implantés en centre-ville ou dans les quartiers d’affaires, ces espaces offrent, eux aussi, une solution alternative au bureau.

 

Article à retrouver sur lesEchos.fr : http://business.lesechos.fr/directions-ressources-humaines/0203623740244-une-experimentation-inedite-pour-etudier-les-pratiques-de-teletravail-et-de-coworking-102071.php

 

Les 3 questions de Bureaux à partager.com  1

A LA UNE / PUBLIÉ LE 14 MARS 2014 PAR MARIE

3 questions à Délia Querbouet de Buro’nomade

Racontez-nous votre parcours professionnel
Je suis passée successivement du statut de cadre-salariée dans un groupe d’immobilier social, à celui de bénévole en Inde et Afrique de l’ouest sur un parcours solidaire d’un an (www.deliaparcours.fr). De retour en France, j’ai choisi de m’appuyer sur mes valeurs humaines fortes pour bâtir une structure de partage autour du bien-être au travail.

Pourquoi avoir créé Buro’nomade ?
Buro’nomade est née d’une vision humaniste de ses trois cofondateurs, et des chiffres alarmants liés au flux domicile-travail en Ile de France.

Chez Buro’nomade, nous faisons le pari qu’une partie de la population des territoires de 1ère et 2ème couronne parisienne peut travailler près de son domicile, dans des espaces professionnels, une ou deux journées par semaine.

Notre richesse est d’offrir également une solution aux besoins de flexibilité des entrepreneurs et entreprises, avec un espace accessible par badge 24/24 et 7/7. De plus, chacun est libre de choisir un contrat annuel ou mensuel, et même un volume d’heures prépayés !

La fluidité du lieu est unique : la zone de convivialité à l’entrée du site, donne accès à une zone de plus en plus confidentielle pour la satisfaction de tous. L’espace est lumineux, vitré sur ses quatre faces, et dispose de salles de réunions équipées en visioconférence.

Avez-vous une anecdote à nous raconter sur la vie chez Buro’nomade ?
Je suis agréablement surprise des idées créatives issues du lieu. A titre d’exemples, une photographe a pu lancer son activité de photos corporate car enfin elle a trouvé un lieu cocooning, énergisant et apaisant. C’est la rencontre de ces personnes qui insuffle la joie et le bonheur de créer des lieux de vie professionnelle.

L’article en intégral ici

 

christine soudandélia

Buro’nomade Val d’Europe vous accueille !  0

L’isolement vous pèse ?

Buro’nomade vous offre un environnement de travail convivial : 1000 m2 de bureaux innovants sur la commune de Serris, à 200 m du RER Val d’Europe.

Le lieu de vie professionnelle comporte des espaces ouverts, bureaux fermés, salles de réunion avec visioconférence, espaces lounges et équipements partagés.

Vous souhaitez recevoir vos clients ailleurs qu’au café ?

A vous l’espace canapé, le bureau fermé ou le « cocon » individuel à 5€ de l’heure !

Accueillez vos stagiaires, concevez vos ateliers dans nos salles de réunion, et participez aux rencontres gratuites dans un lieu de vie et d’enrichissement permanent. Service de domiciliation et secrétariat optionnel.

Accès avec un badge d’entrée 24h/24h et 7 jours sur 7. En paiement à l’unité ou en forfait d’heures, le coût varie de 2,80 € à 5 € de l’heure !

Rejoignez-nous : travaillez autrement !

Indépendants et TPE (coach, consultant, photographe, avocat, etc. …), PME, en recherche d’emplois, …

 IMAG0177

Sandbox 212 : 1er coworking universitaire  1765

La Sandbox 212, le 1er coworking universitaire, est ouvert !

Situé à deux pas du Buro’nomade Val d’Europe, sur la commune de Serris.

Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Batiment Erasme, 2ème étage,
6-8 cours du Danube, 77700 Serris, (Station RER A – Val d’Europe)

C’est le premier espace de coworking (travail collaboratif) dans une Université Française initié par un collectif d’étudiants et d’enseignants au sein de l’Institut Francilien d’Ingénierie des Services – campus du Val d’Europe. La SANDBOX 212 offre un lieu de parole et d’échanges à tous ses adhérents : étudiants, enseignants, chercheurs et les professionnels de différents domaines.

Bravo aux étudiants en Master et à leurs professeurs : on aime le lieu !

Buro’nomade et l’IFIS sont partenaires : les étudiants et professeurs bénéficient de  réductions dans l’utilisation de l’espace buro’nomade.

sandbox_212

 

Les espaces de coworking : nouveaux lieux ? nouvelle économie ?  3

En mars 2013, à Lille, la POPSU (Plateforme d’Observation des Projets et Stratégies urbaines) organisait un séminaire sur les espaces de coworking intitulé Les espaces de coworking : nouveaux lieux ? nouveaux liens ? nouvelle économie ? Voici la synthèse de ces échanges passionnants et riches.

http://www.zevillage.net/2014/01/23/les-espaces-de-coworking-nouveaux-lieux-nouveaux-liens-nouvelle-economie/

Revue de Presse Buro’nomade  0

On parle de Buro’nomade dans la presse locale, régionale et nationale …

icon_buronomade_24pxà lire ici Revue de Presse Buro’nomade janvier 2014

Compétitivité et qualité de vie : l’impossible équilibre ?

« D’un côté, les entreprises, qui visent à être les plus compétitives possible ; de l’autre, les salariés, qui aspirent à une meilleure qualité de vie. Ces deux positions semblent inconciliables et pourtant, des solutions d’organisation de travail alternatives existent, qui ne demandent qu’à se développer afin de contribuer à atteindre cet « équilibre impossible ».

A lire sur http://www.businessimmo.com/contents/38092/competitivite-et-qualite-de-vie-l-impossible-equilibre

Mesdames et Messieurs les journalistes : bienvenue dans notre espace de travail innovant !